Du Vrai au Juste

   PERMAdéveloppement

« Du Vrai au Juste »

L’ONG United For Biodiversit, ne s’inscrit pas dans l’imaginaire ou dans la prospective pour bâtir la collectivité de demain. Les pistes d’améliorations et les actions à mener représentent un extraordinaire bassin d’emplois non délocalisables, une résilience qui rend un territoire plus efficace face au dérèglement climatique et aux difficultés économiques, sociales et environnementale induites par une mondialisation sauvage.

Grâce à « Historia » on peut passer « du Vrai au Juste » pour comprendre le fonctionnement du « PERMAdéveloppement« .

(Le mot « PERMAdéveloppement« , sans trait d’union, est conforme aux propositions de rectifications de l’orthographe, qui préconisent la soudure des éléments d’un terme unis par un trait d’union).

Le « Permadéveloppement« , commence par le « Point Zéro« . Zéro est le point de rencontre entre deux idéologies, le passé et l’avenir. Rompant ainsi avec le passé, le « Permatdéveloppement » est résolument tourné vers le respect des écosystèmes c’est-à-dire: Ecosystème de la biodiversité; Terrestre, Aquatique et Atmosphérique. Écosystème d’origine Anthropocène en 3 M soit Milieu urbain et son l’habitat, le Milieu rurale et son habitat et le Milieu industriel et artisanal. L’anthropocène est une époque de l’histoire de la Terre qui caractérise l’ensemble des événements géologiques qui se sont produits depuis que les activités humaines ont induit une incidence globale significative sur l’ensemble des écosystèmes de la biodiversité.

Le « Permadéveloppement« , par le « Point Zéro » se définit par une nouvelle gouvernance avec une dimension écosystémique globale, intégrale, intergénérationnelle et en interaction entre l’écologie systémique sociale, l’écologie systémique économique et l’écologie systémique environnementale.

Le « Permadéveloppement« , vise toutes les parties prenantes des organisations qu’elles soient publiques, privés ou associatives.

Le « Permadéveloppement« , c’est aussi le moyen incontournable pour les acteurs d’une collectivité quelle que soit sa strate de définir des objectifs communs, partagés et intergénérationnels pour construire la « Ville du Futur ». Améliorer les conditions d’une qualité de vie de chacun doit être un devoir et non une obligation.

Le « Permadéveloppement« , doit servir et satisfaire les besoins de chacun « Aujourd’hui et Demain ». Travailler au développement humain, produire et consommer de façon responsable sont autant d’objectifs pour lesquels travaille l’ONG.

Le « Permadéveloppement« , c’est appréhender la biodiversité dont nous sommes partie intégrante par le biais des relations systémiques de la biocénose (ensemble des espèces et des milieux).

Comprendre l’interdépendance mais aussi l’interaction des activités entre les deux écosystèmes précédemment cités c’est-à-dire: Ecosystème de la biodiversité Terrestre et Aquatique. Écosystème d’origine Anthropocène en 3 M soit Milieu urbain, Milieu de l’habitat et le Milieu industriel c’est pratiquer Le « Permadéveloppement », qui ouvre la porte pour passer du « Vrai au Juste ». Véritable levier de la « Performance » le « Permadéveloppement », pousse l’Humanité à repenser les rapports de la biodiversité c’est-à-dire entre tous les êtres vivants et notre « Terre ».

L’humain porte en lui cette responsabilité de « faciliter notre Terre à reconstruire cet équilibre naturel », en posant un regard critique sur un mode de développement social, économique et environnemental qui a porté et qui porte atteint encore aujourd’hui à la biodiversité.

Il nous faut donc passer d’une réalité « Vrai »de destruction massive de la biodiversité, relayant la majorité de l’humanité dans la pauvreté. à une réalité « Juste » envers la biodiversité et « notre Terre ».

Pour passer « du Vrai au Juste » il nous faut connaître notre « Historia » et cette dernière, nous permet de nous intéresser et de comprendre « l’Autre » de comprendre son contexte c’est-à-dire « l’Avant Zéro » pour construire « l’Après Zéro » déjà en route et ça, c’est aussi une démarche qui s’approche de l’amour.

YUNG dit, que: « comprendre c’est s’intéresser à l’autre, à son contexte pour passer du vrai au juste« .